Cybersécurité : un marché en pleine croissance en France

Cybersécurité : un marché en pleine croissance en France

 

Protection des fichiers clients, des données personnelles et du savoir-faire technologique, surveillance des systèmes de production et gestion de la sécurité des infrastructures informatiques… La transformation numérique des entreprises a entraîné une hausse des besoins en cybersécurité. Résultat : le marché de la cybersécurité enregistre une croissance à deux chiffres ces dernières années, et cela devrait continuer.

 

Discret par nature, le secteur de la cybersécurité est pourtant l’un des plus porteurs en France : il enregistre une croissance de 10% en moyenne ces dernières années, et devrait poursuivre sur sa lancée grâce à un réel savoir-faire français. Une étude Xerfi publiée en janvier 2018 souligne ainsi qu’après une hausse de 10% en 2017, le chiffre d'affaires en France des acteurs de la cybersécurité devrait encore progresser au rythme moyen de 10% par an à l'horizon 2020, soit un peu plus vite que le marché mondial (+9,5% par an). La France est un marché particulièrement dynamique dans la sécurité et la confiance numérique, à l’image de NIS qui enregistre une croissance de 56% sur ces trois derniers exercices.

 

La cybersécurité est devenu un enjeu majeur pour les entreprises, pour protéger leur activité. Or, malgré des menaces de plus en plus complexes, ce domaine est encore souvent négligé et le niveau de protection des entreprises accuse du retard.


Contactez-nous

NIS, partenaire de votre sécurité et de votre croissance

Distributeur historique de Gemalto Groupe Thalès en France, notre métier est de vous accompagner et de vous conseiller, pour répondre aux besoins spécifiques de chacun connaissance technique approfondie, stocks importants, assistance des phases de tests, livraison rapide, et un service après-vente de spécialistes


 

Les cyberattaques s’intensifient

 

En 2017, les cyberattaques ont augmenté de 48 % et ont touché 92 % des entreprises, une ou plusieurs fois, selon le baromètre du Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique (Cesin), publié en janvier 2018. Près de six entreprises sur dix ont été touchées en 2016 par une tentative de cyberfraude. Le phénomène peut coûter cher puisque 10% des sociétés attaquées ont perdu plus de 100 000 euros (source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/plus-de-8-entreprises-sur-10-ont-ete-victimes-de-tentatives-de-fraude-l-an-dernier-710420.html).

 

Les PME sont particulièrement exposées. D'après une enquête menée par Cisco auprès de 1 816 PME dans 26 pays, 53 % d'entre elles ont été victimes d'une faille, et plus de la moitié (54 %) des cyberattaques entraînent des dommages financiers de plus de 500.000 dollars (source: https://gblogs.cisco.com/fr/securite/rapport-cisco-les-chiffres-cles-de-la-cybersecurite-pour-les-pme/). Désormais, la valeur économique d’une entreprise se mesure également à son degré d’exposition aux cyber-risques.

 

Une réglementation de plus en plus contraignante

 

Depuis le 25 mai 2018, les entreprises européennes sont soumises au règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD). Ce texte oblige les entreprises à garantir la sécurité de toutes les données personnelles de leurs clients, sous peine d’amendes très sévères. Le RGPD est l’un des quatre objectifs fixés par la directive européenne Network and Information Security en 2016 (source : https://www.ssi.gouv.fr/actualite/adoption-de-la-directive-network-and-information-security-nis-lanssi-pilote-de-la-transposition-en-france/), qui élargit l’ensemble des obligations de sécurité aux prestataires de services numériques.

 

Cette mise en conformité oblige les entreprises à repenser leur sécurité et leur façon de se protéger, sous peine d’amende pour non-conformité. Une charge supplémentaire pour les RSSI (responsable de la sécurité des systèmes d’information), mais une opportunité aussi.

 

Car face aux cybermenaces toujours plus nombreuses, l’avenir appartient aux entreprises qui sauront le mieux démontrer leurs capacités de résilience. Cet enjeu doit devenir une priorité pour les entreprises. Dirigeant, directeur commercial, RSSI et intégrateurs-concepteurs en cybersécurité, chacun à un rôle important à jouer pour protéger son entreprise et diffuser la culture de la sécurité à tous les étages.

 

Entreprises, ESN, développez votre résilience

 

Le secteur des ESN (entreprises de services du numérique) est en pleine croissance. Selon le rapport du gouvernement sur l’état de la menace cyber en publié en 2018, la cybersécurité représenterait en France près de 12,3 % du chiffre d’affaires marchand de la filière nationale de la sécurité. Au total, la cybersécurité représente un chiffre d’affaires de 4,3 Mds € et la sécurité numérique 4,5 Mds €, selon le rapport 2017 de l’Observatoire de la filière de la confiance numérique, avec une croissance annuelle moyenne de 12,4% !

 

Et ce n’est pas fini. Le secteur bénéficie d’opportunités réelles de développement avec la prise

de conscience des enjeux de sécurité, des réglementations nouvelles, l’émergence de thèmes

nouveaux (objets connectés, villes intelligentes, automobiles connectées, transformation

numérique, « privacy by design », Big Data, intelligence artificielle, etc...).

 

Les ESN ont plus que jamais besoin d’experts de sécurité hautement qualifiés pour protéger les données de leurs clients contre les cybermenaces. Encore faut-il disposer des compétences en interne. Or, on le sait, le secteur pâtit d’une pénurie de talents. Le Centre for Cyber Safety and Education chiffre à près d’1,8 million le nombre de postes à pourvoir dans le monde d’ici à 2025. Il existe toutefois des solutions externes simples mais robustes.

 

Gemalto Groupe Thalès, une expertise “from the Edge to the Core”

 

Chaque jour, 5 millions de données sont attaquées, dont 69 % à cause d’un vol d'identité. Or, 95 % de ces données n'étaient pas chiffrées ! La sécurisation des accès et le chiffrement des données doivent être une priorité pour toute entreprise, quelle que soit son activité. Partant de ce constat, Gemalto Groupe Thalès a concentré son expertise sur deux maillons essentiels de la chaîne de sécurité : les identités et les données. Notre offre est basée sur le contrôle des identités pour contrôler qui accède aux données et sur le chiffrement de ces données pour les rendre inutilisables en cas de brèches dans le système d’information.

 

 

NIS, partenaire de votre sécurité et de votre croissance

 

Distributeur historique de Gemalto - maintenant Gemalto Groupe Thalès - en France, NIS permet aux petites et moyennes ESN de déployer ces solutions auprès de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, et les accompagne dans toutes les phases de leur projet. Par conséquent, vous trouverez chez NIS une connaissance technique approfondie, des stocks importants pour permettre aux ESN d’être réactives dans les phases de tests et de livraison, et un service après-vente de spécialistes.

 

Il n’existe pas de recette unique en matière de sécurité. Notre métier est de vous accompagner et de vous conseiller, pour répondre aux besoins spécifiques de chacun.